Questions et réponses

Q1. Quel est le problème ?

R1. – Ces dernières années, plusieurs incidents relatifs aux capsules de lessive liquide impliquant de jeunes enfants ont été recensés. Quelques-uns ont eu des conséquences graves et ont nécessité une hospitalisation. Les capsules de lessive liquide sont des produits sûrs dès lors qu’elles sont utilisées et stockées conformément aux instructions figurant sur l’emballage. Cependant, elles peuvent représenter un risque pour les plus jeunes, en cas d’exposition à leur contenu. Cela est particulièrement vrai avec les tout-petits, qui ont le besoin naturel de porter à la bouche tout ce qu’ils trouvent. C’est pourquoi il est essentiel de stocker les capsules de lessive liquide hors de portée des enfants - avant et après utilisation.

Q2. Quels sont les effets possibles en cas d’ingestion accidentelle du produit ?

R2. – L’ingestion accidentelle de lessive liquide induit généralement des vomissements (ce que le corps médical appelle « un réflexe émétique fort »). En fonction de la quantité ingérée, cela peut se traduire par de multiples épisodes de vomissements sévères, qui peuvent parfois durer plusieurs heures. Des complications peuvent survenir et nécessiter une hospitalisation si, au cours de ces épisodes, l’enfant inhale accidentellement pendant le vomissement. En cas d’ingestion, contactez immédiatement votre médecin ou le centre antipoison de votre région. Si l’enfant ne vomit pas, ne tentez en aucun cas de provoquer cette réaction.

Q3. Quels sont les effets possibles en cas de contact accidentel avec les yeux ou la peau ?

R3. – Le contact avec les yeux peut provoquer une irritation sévère, très douloureuse sur le moment. Il convient alors de rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes, afin d’éliminer complètement le détergent. Dans le cadre des incidents rapportés jusqu’à présent, aucun dommage oculaire à long terme n’a été observé à la suite d’une exposition au contenu d’une capsule de lessive liquide. Le contact avec la peau peut également provoquer une irritation, notamment si le détergent n’est pas éliminé immédiatement. Il convient, là encore, de rincer abondamment à l’eau et de contacter le centre antipoison de votre région ou votre médecin.

Q4. Pourquoi les capsules de lessive liquide peuvent-elles provoquer des incidents ?

R4. – Le détergent liquide contenu dans les capsules de lessive est hautement concentré ; une seule capsule contient tous les ingrédients nécessaires pour une charge de lavage. Lorsqu’un enfant mord dans une capsule, le film hydrosoluble qui renferme le détergent peut se rompre et se vider de son contenu. En raison de la forte concentration du produit, cela peut déclencher des réactions fortes, telles que des vomissements ou des irritations intenses.

Q5. Quelles mesures l’industrie de la détergence a-t-elle mises en place pour prévenir les accidents ?

R5. – Les fabricants de capsules de lessive liquide prennent la sécurité des consommateurs très au sérieux. Cela passe par l’amélioration continue des produits et des emballages, mais également par l’ajout d’un pictogramme jaune sur les emballages, ainsi que par des campagnes de communication proactives, telles que l’initiative pan-européenne « Tenez les capsules de lessive hors de portée des enfants » de l’A.I.S.E., avec notamment un site Web multilingue.

Dans le souci de la sécurité des consommateurs, l’industrie européenne de la détergence met continuellement en place de nouvelles mesures visant à prévenir les incidents. En parallèle, elle cherche à sensibiliser sur le fait que, comme n’importe quel détergent, les capsules de lessive liquide doivent être stockées en lieu sûr avant et après utilisation, et être maintenues en tout temps hors de portée des enfants. La sensibilisation continue des consommateurs est essentielle pour promouvoir l’utilisation sûre des capsules de lessive liquide.

La campagne « Tenez les capsules de lessive hors de portée des enfants » de l’A.I.S.E. est soutenue par l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant ainsi que par plus de 20 partenaires partout en Europe, dont des ministères, des centres antipoison et des associations de sécurité.